Les dispositifs d’aide et de soutien

Différents dispositifs sont proposés afin de venir en aide aux élèves qui rencontrent des difficultés dans les apprentissages.

Ces aides peuvent relever de l’aide individualisée, de l’aide aux devoirs et/ou de la mise en place d’adaptations et de compensations dans le cadre de la prise en compte d’un handicap (physique ou troubles de l’apprentissage).

Soutien aux élèves en difficulté :

Aide individualisée (aide méthodologique et/ou aide disciplinaire)

Il s'agit de prendre en charge l’hétérogénéité des élèves et essayer de les remettre à niveau, d'apporter une aide individualisée à ceux qui présentent des lacunes dans la maîtrise de savoirs et de savoirs faire. Il est possible, de part un nombre très réduit d'élèves, de proposer d’autres modes d’apprentissages et éventuellement de remobiliser certains d'entre eux pour le travail scolaire en valorisant leurs atouts.

Le but est de redonner confiance, en créant une relation plus directe avec le professeur, leur permettant ainsi de surmonter  les obstacles qui les empêchent de progresser.

Etude accompagnée (ou aide aux devoirs) :

L'étude accompagnée est prise en charge par une personne non enseignante (Surveillant,  Emploi Vie Scolaire...). L'objectif est d'accompagner quelques élèves, en groupe très réduits et à l'occasion d'heures d'études, dans l'accomplissement de leurs devoirs. La personne accompagnante a alors pour mission de veiller à la réalisation effective du travail en un temps donné, faire réciter les leçons..... Il s'agit bien d'un accompagnement et non d'un enseignement.

Ces dispositifs ne concernent à chaque fois que des groupes très restreints. Il peut parfois s'agir de séances en-tête à tête (élève professeur).

La prise en compte d’un handicap (physique ou troubles de l’apprentissage) :

Depuis la loi du 11 février 2005 relative à l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le handicap est envisagé dans sa dimension sociale, c'est-à-dire en prenant en compte la situation du jeune dans son environnement.
Deux principes en découlent : l'accessibilité (accès à tout pour tous) et la compensation (mesures individuelles rétablissant l'égalité des droits et des chances).

Prise en compte d’un problème de santé :

Les parents des élèves ayant un problème de santé rencontrent l'infirmière et le médecin scolaire.  Est alors rédigé un document dénommé Projet d'Accueil Individualisé (PAI);

Prise en compte d’un trouble de l’apprentissage (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie…)

Les parents des élèves connaissant des troubles de l'apprentissage (Dys...) rencontrent (après avis du médecin scolaire) les membres de l'équipe pédagogique, en général le professeur principal, la Conseillère Principale d’Education et un membre de l'équipe de direction. Est alors rédigé un document dénommé Projet d'Accompagnement Personnalisé (PAP);

Prise en compte d’une notification MDPH :

Les parents des élèves bénéficiant d'une notification MDPH, inscrits ou non au sein de l'ULIS, sont convoqués par l’enseignante référente pour une rencontre au collège, dite Équipe de Suivi et de Scolarisation (ESS) qui réunit les membres de l'équipe pédagogique et les partenaires nécessaires (éventuellement SSESD etc...). Est alors rédigé un document dénommé GEVASco